Peintures

Description du tableau de Peter Rubens "Portrait du chambellan Infanta Isabella"


En 1625, Rubens crée un portrait au crayon d'un caméraman. Il n'aimait pas ce type de femmes. Habituellement, dans ses peintures, vous pouvez voir des femmes, frappant la splendeur des corps. L'artiste a représenté presque une fille. Elle est très jeune. C'est une vraie fleur qui est très fragile. Dans tous les aspects, l'enfant est anguleux.

Une fois le dessin terminé, l'artiste décide de créer une image entière. Avant cela, Rubens représentait des peintures grandioses qui excitaient les contemporains. C'était un vrai colosse. Et soudain, il fixa son regard sur un chambellan apparemment banal. Qu'est-il arrivé?

L'artiste a mis toute son expérience dans ce portrait. Les secrets sont inhérents à Rubens. C'est pourquoi l'image doit être considérée très longtemps. Une jeune femme du XVIIe siècle regarde Nast. Des siècles nous séparent. Mais la magie du pinceau de l'artiste est incroyable. Impossible de voir les couleurs ouvertes. Tout semble fusionner dans une gamme, ce qui plonge miraculeusement le spectateur dans l'ère. C'est comme si nous respirions le même air avec l'artiste.

Les yeux d'Infanta nous regardent un peu effrayants et en même temps avec affection. Les sourcils sont légèrement relevés, comme si Isabella était surprise de quelque chose. Il n'y a pas de rides sur un visage lisse. On ne devrait lui montrer aucun souci. Mais dans les narines minces, qui tremblent un peu, la tension se fait sentir. Les pupilles sont dilatées. Ils sont aussi aussi tendus que possible. Ils donnent l'incroyable excitation de l'héroïne. Dans ce cas, les éponges sont compressées. Un mot supplémentaire ne sortira jamais d'eux.

Infanta sait garder magistralement tous les secrets du palais. La cour n'aime tout simplement pas les témoins de certains terribles secrets. Mais sans eux, c'est impossible à faire. On se sent très mal à l'aise sous ce regard qui donne une appréciation de tout.

Ce n'est pas seulement un portrait, mais tout un traité. L'artiste analyse la cour d'un point de vue psychologique. Sa peinture symbolise la futilité de la lutte pour le pouvoir, qui, en fait, est vide.





Photos de l'artiste Krymov


Voir la vidéo: Peter Paul Rubens: A collection of 456 Paintings HD Baroque (Mai 2021).