Peintures

Description du tableau d'Henri de Toulouse-Lautrec "One"

Description du tableau d'Henri de Toulouse-Lautrec



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Regardez l'image ... solitude .. vide et faiblesse. Comme si toutes les difficultés de la vie de cette femme tombaient sur ses épaules fragiles à la fois. En regardant l'image, je veux lui demander ce qui l'a épuisée dans la vie, combien son cœur et son âme ont été mangés.

L'un des cycles qui était dédié aux femmes de comportement «facile» était un cycle appelé «elles», où il devient clair que son attitude envers tout ce qui se passe. Non, il ne les méprisait pas, il les admirait, les aimait, mais ne pouvait pas savoir à cause de la maladie.

Le rôle de cette femme dans l'image n'est pas clair, mais il est clair que sa fatigue et sa faiblesse sont causées par son travail sans fin. Ses mains sont minces et sans vie, allongées sur une jambe, l'autre sur le lit, comme si les ailes étaient fatiguées de voler. La personne n'est pas visible, car l'essence de l'image n'est pas dans l'image de l'apparence, mais en soulignant le but. L'artiste aime ses créations, il aime le présent, alors il n'essaie pas de représenter la fantaisie, mais dépeint des événements réels, ne cachant pas la vulgarité et le mépris. Allumant ainsi parmi les critiques des lumières entières de mots et de tirades, mais cela ne l'arrête pas.

L'image est saturée de solitude et de tristesse, comme si une femme ne pensait plus à rien, mais ment simplement les yeux fermés et rêve que tout sera bientôt fini.

Toutes les ridules du corps attirent l'œil, mais ses jambes sombres nous disent clairement que ce sont elles qui la conduisent à cette solitude spirituelle, le désir de trouver la paix. L'image est remplie de gestes, comme si l'artiste ne dessinait pas, mais nous montrait ce à quoi il fallait prêter plus d'attention, et que cela n'en valait pas la peine. En regardant l'image, le spectateur lui-même veut la paix et un peu de solitude pour être seul avec ses pensées.





Photo Bains Turcs Ingres


Voir la vidéo: 1926 KERTESZ EST UN GÉNIE, la photographie simpose comme art (Août 2022).